L’affiche du mois : Tartuffe (1995)

affiche Tartuffe mise en scène Benno Besson (1995) - photo © Mario Del Curto DR

photo © Mario Del Curto DR

Molière est surout lié à la Comédie-Française dans l’imaginaire du spectateur. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, l’Odéon, « Second Théâtre-Français », n’avait pas le droit de jouer ses pièces. C’est en 1857 que Tartuffe est joué pour la première fois sur la scène du théâtre.

André Antoine, fondateur du Théâtre-Libre et considéré comme « l’inventeur de la mise en scène en France », directeur de l’Odéon de 1906 à 1914, y monte son premier Molière en 1910, et un Tartuffe justement, en s’attachant au réalisme historique et à la scénographie du XVIIe siècle : il invente des décors très réalistes, un par acte, alors qu’il était de tradition de n’avoir qu’un seul décor : celui du salon. Les acteurs quittent la rampe et naturalisent leur jeu.

En 1995, alors que le catalan Lluis Pasqual dirige l’Odéon-Théâtre de l’Europe, le suisse Benno Besson prend aussi le parti de monter Le Tartuffe en costumes et décors XVIIe siècle (une Production du Théâtre Vidy – Lausanne).
Mais la surprise vient du retournement qu’il opère : le « faux-vrai » dévot est le naïf de l’histoire, blousé par la famille Orgon, une farce maligne qui déplaît à la presse dans son ensemble, mais le public adore.
Tartuffe, effrayé par ce qui lui arrive !? vraiment ?

TARTUFFE
Molière / Luc Bondy
28 janvier-25 mars
Berthier 17e