L’ Androgyne alchimique

pascALEjandro, "Ré-évolution alchimique", 2016. Œuvre présentée à la Galerie Azzedine Alaïa jusqu'au 9 juillet, dans l'exposition "pascALEjandro, L'Androgyne alchimique". Copyright: pascALEjandro. Photographie: Dennis Bouchard.

pascALEjandro, « Ré-évolution alchimique », 2016. Œuvre présentée à la Galerie Azzedine Alaïa jusqu’au 9 juillet, dans l’exposition « pascALEjandro, L’Androgyne alchimique ». Copyright: pascALEjandro. Photographie: Dennis Bouchard.

De l’union de deux artistes Alejandro Jodorowsky qui trace les lignes et pose les symboles, et Pascale Montando-Jodorowsky, qui colore et met en lumières, est né(e) pascALEjandro, l’androgyne alchimique, une œuvre de peinture qui fait l’objet d’un ouvrage et d’une exposition*. C’est cette création originale que nous vous invitons à découvrir en écho à la rencontre du 22 juin au salon Roger Blin de l’Odéon.

pascALEjandro n’est pas une création esthétique, mais quelque chose de reçu. Ce miracle que nous appelons hasard nous a réunis pendant une lecture de Tarot. Alejandro le lisait, Pascale le consultait. Il a suffit du premier croisement de nos regards pour que nous nous unissions jusqu’à la mort, et au-delà, si tant est que cela soir possible. Chacun de nous portait en son nom respectif pascALE et ALEjandro. D’une manière dans laquelle n’intervint non pas notre propre volonté mais la volonté divine, se créa l’androgyne alchimique tant recherché : l’union harmonieuse du meilleur du féminin et du meilleur du masculin. Union sans effort, naturelle, juste, équilibrée, non compétitive, pleine d’amour. De gauche à droite nous rencontrons la syllabe hébraïque AL, qui signifie « puissant, suprême ». De droite à gauche nous rencontrons la syllabe hébraïque EL qui signifie également « puissant, suprême ». Les deux syllabes sont traduites par le mot « dieu ». Mais ALE unit ces deux syllabes, comme s’il s’agissait de l’union de deux principes divins. Et EL au pluriel est ELOHIM « les dieux ». Ce qui habituellement au lieu du pluriel « dieux », est traduit au singulier, « dieu ». ALE est donc l’union de deux dieux qui forment un androgyne, idéal autant de l’alchimie que de la doctrine taoïste avec son Yin et son Yang.
pascALEjandro. Épilogue. Notre rencontre.
(Association Azzedine Alaïa/Actes Sud, 2017)
* exposition Galerie Azzedine Alaïa. 18 rue de la Verrerie, Paris 4e. Jusqu’au 9 juillet 2017

La Magie du musée
Conversation avec Alejandro Jodorowsky, cinéaste,
Philippe de Montebello, directeur émérite du Metropolitan Museum of Art de New York,
conçue par Donatien Grau
Jeudi 22 juin 2017 / 18h / Odéon 6e

Catégories : Le foyer : partager les idées

Classé dans : , ,