À l’intérieur de la vue

En attendant « Portraits du paysage : du dehors au dedans » – rencontre avec Gilles Tiberghien, philosophe, esthéticien, professeur à Paris I, organisée le 6 décembre à l’occasion de la venue de Il Cielo non è un fondale à Berthier –, voici déjà quelques extraits pour lancer des pistes de réflexion sur la place du paysage dans l’art contemporain !

 

L’artiste ne se contente plus de regarder par la fenêtre mais […], passé de l’autre côté, il a franchi les limites de la représentation qui mettait la nature à distance en la rassemblant en quelque sorte à travers le système unifié de la perspective.

 

Le monde n’est pas seulement un théâtre ordonné suivant une métaphore qui a dominé au XVIIe siècle : il est sujet à de perpétuelles transformations dont l’homme est une des causes.

 

Le Running Fence (la Barrière en fuite) de Christo et Jeanne-Claude, haute de 5,5 m et longue de 39,4 km, a sillonné durant quinze jours, et après quatre années de difficiles négociations, sur les comtés de Sonoma et Marin, soulignant la profondeur d’un paysage littéralement écrasé par le soleil et produisant ainsi une véritable scénographie de la nature. Sans compter l’évidente référence au rideau de fer, devenu ici un voile, derrière lequel l’artiste d’origine bulgare a vécu jusqu’en 1958.

 

Lorsque Robert Smithson fit sa promenade dans la banlieue de Passaic en 1967, il visita les restes d’implantations industrielles comme s’il s’agissait de véritables monuments, prenant des photographies avec le sentiment d’avancer sur une image surexposée. « Le soleil devenu une gigantesque ampoule, écrivait-il, projetait à travers mon Instamatic et jusque dans mon œil une série de photogrammes distincts. Lorsque je marchai sur le pont, ce fut un peu comme si j’avais marché sur une immense photographie de bois et d’acier. » Ce que décrit ce texte, c’est bien sûr le sentiment d’être dans un monde surchargé de représentations mais aussi de pouvoir traverser ce même monde en s’installant « à l’intérieur de la vue ».

Extraits de Gilles Tiberghien : La nature dans l’art, Photopoche / Actes Sud, 2005 (p. 7).

[ C ] Christo and Jeanne-Claude - Valley curtain (Project for Colorado) (1970)

[ C ] Christo and Jeanne-Claude – Valley curtain (Project for Colorado) (1970)

Mardi 6 décembre 18h / Salon Roger Blin
Portraits du paysage, du dehors au dedans

Rencontre avec Gilles Tiberghien, philosophe, esthéticien
Fragments de saison

Catégories : Le foyer : partager les idées

Classé dans : , ,